01 77 38 06 65/ 01 74 34 14 80 contact@isupcompta.fr
métiers comptabilité
métiers comptabilité

Aperçu rapide des métiers résultant d’une diplôme de comptabilité:

La comptabilité est le processus scientifique d’enregistrement, d’analyse et de présentation des transactions financières dans tous les types d’entreprises. En raison de sa nature générale et du type d’informations traitées, les diplômés de cette science peuvent faire carrière dans de nombreux domaines.

Cette carrière mêle la maîtrise des chiffres et la gestion de l’administration. Il est donc essentiel de posséder ces deux compétences pour mener à bien toute tâche financière et fiscale d’une organisation.

La comptabilité offre également la possibilité de prendre des décisions éclairées. Afin d’éviter toute perte d’argent et d’augmenter ainsi les bénéfices.

Dans cet article nous allons vous dévoiler les métiers les mieux rémunérés du secteur !

1. Le DAF directeur administratif et financier.

Au top du classement, le DAF est de loin l’un des métiers les mieux rémunérés en comptabilité. Son salaire hostile entre 80 000 € et 150 000 € euros annuel brut dépendant de la taille de l’entreprise. Son secteur d’activité et les années d’expérience professionnelle du candidat.

L’objectif du DAF est d’optimiser les coûts et d’assurer la bonne gestion administrative et financière de l’entreprise. En collaboration avec le directeur général, il définit et supervise les budgets, la bonne exécution de la stratégie et des procédures financières.

Bon analyste, il est responsable de la consolidation des données financières. Il veille au respect des normes comptables françaises et internationales.

Il prépare, suit et contrôle les budgets des départements, les tableaux et rapports statistiques, financiers et comptables. Enfin, il contrôle l’exactitude des chiffres, rapports et documents.

Le DAF est un gestionnaire avéré qui travaille en étroite collaboration avec son équipe de comptables, de contrôleurs de gestion et de trésoriers. L’exercice de ce métier requiert des fortes expériences professionnelles dans le domaine comptable et financier.

Controleur financier
Controleur financier

2. Le contrôleur financier : (salaire débutant entre 45 000 et 50 000 euros annuel brut en début de carrière)

Le contrôleur financier est le personnage chargé de contrôler les finances. De les superviser et de concevoir des stratégies financières fonctionnelles dans une entreprise. En faisant le lien entre la direction de l’entreprise et la comptabilité. Son travail est étroitement lié aux budgets de l’entreprise et à la réalisation des objectifs, ainsi qu’au respect des prévisions de dépenses et des obligations fiscales.

En particulier dans les moyennes et grandes entreprises, le contrôleur financier est un personnage indispensable à la survie de l’entreprise. Tant à court qu’à long terme. Un contrôleur financier doit être au courant de tout ce qui se passe dans l’entreprise. Tant au niveau de la gestion que de la comptabilité et de la fiscalité.

Un contrôleur financier doit également être informé des dernières évolutions technologiques et informatiques. Afin de pouvoir apporter des modifications et des améliorations aux systèmes d’information et aux outils de contrôle de l’activité de l’entreprise. Il doit également avoir une vision globale de l’entreprise afin de pouvoir détecter les erreurs et les déviations qui peuvent être corrigées au niveau économique.

Audit
Audit

3. L’auditeur interne (salaire débutant entre 40 000 et 45 000 euros annuel brut en début de carrière)

C’est un professionnel qui se consacre à assurer le bon fonctionnement des entreprises, à protéger et à accroître leur valeur, à améliorer la gestion des risques, les contrôles internes et la gouvernance, grâce à ses recommandations.

L’auditeur interne est chargé d’adapter le travail des entreprises et l’activité interne aux normes de qualité et aux règlements en vigueur dans chaque territoire où ils opèrent.

Il évaluera chaque service ou tâche entreprise. Ainsi que pour détecter les anomalies juridiques, les fraudes ou l’allocation inefficace des fonds et des ressources.

Trader
Trader

4. Le trader (salaire débutant entre 40 000 et 70 000 euros annuel brut en début de carrière)

Un trader exerce son travail en indépendant mais peut également l’exercer dans une institution financière ou une société où il va négocier pour le compte de cette institution. En gagnant un salaire fixe ou une commission pour les transactions réussies, selon l’accord avec l’employeur.

Il s’occupe d’acheter et vendre des actifs financiers (actions, obligations, devises, options, etc.). Le tout en suivant en temps réel les fluctuations des cours de la bourse. L’objectif principal étant de générer des profits.

Actuariat
Actuariat

5. Les métiers de consultant en actuariat (salaire débutant entre 30 000 et 40 000 euros annuel brut en début de carrière.)

Généralement exercé dans une banque ou dans une compagnie d’assurance. Ce métier peut aussi être exercé en indépendant.

Un consultant en actuariat aide les entreprises et les organismes gouvernementaux à augmenter leurs bénéfices. Tout cela, en analysant leurs conditions financières actuelles et en formulant des recommandations pour les décisions et les actions fiscales futures. Il travaille généralement seul pendant la période d’analyse. Et consulte régulièrement ses collègues pour élaborer des solutions.

Un consultant actuariel combine les compétences d’un statisticien, d’un économiste et d’un prévisionniste dans un processus visant à fournir des conseils financiers appropriés.
Restez connecter à Isupcompta vous trouverez des idées de métiers en vogue qui vous correspondront.

Suivez-nous sur Facebook et Instagram et recevez nos dernières mises à jour en temps réel.