07 49 60 70 62 / 01 77 38 06 65 contact@isupcompta.online

Envisagez-vous de poursuivre vos études de comptabilité dans un pays européen ? En pareil cas, vous avez probablement eu vent des crédits ECTS. Cependant, savez-vous précisément de quoi il s’agit et quelles sont les équivalences ? IsupCompta explore le sujet pour qu’il n’ait plus aucun secret pour vous.

Crédits ECTS
Crédits ECTS

Historique et définition des crédits ECTS

Le système européen de transfert et d’accumulation de crédits (European Credit Transfer and Accumulation System) établi par l’UE en 1989. Sa mission consiste à faciliter la mobilité étudiante et la reconnaissance académique entre les établissements d’enseignement supérieur européens. Ce système vise à créer un cadre harmonisé pour évaluer les acquis des étudiants. Et permettre le transfert de crédits académiques d’un établissement à un autre. Il s’agit d’un outil essentiel pour promouvoir la coopération et l’échange entre les établissements européens.

Comment sont évalués les crédits ECTS ?

Un crédit ECTS équivaut généralement à 25 à 30 heures de travail, ce qui inclut les heures de cours, les études personnelles, les projets et les examens. A la fin de chaque semestre, vous recevrez ces crédits européens. Un semestre délivre 30 crédits ECTS. À titre d’exemple, un BTS CG, qui correspond à 2 ans d’étude, soit 4 semestres, comptabilise 120 crédits.

Remis par les établissements d’enseignement supérieur comme une université, un lycée public ou privé ou une école de comptabilité. Le système encourage ainsi la transparence et l’équité dans l’évaluation des acquis des étudiants.

Mobilité étudiante

Les avantages des crédits ECTS

L’atout principal de ces crédits se représente par leur validité permanente. En effet, si vous arrêtez vos études, mais avez validé une quantité définie de crédits ECTS, ceux-ci restent valides lors de la reprise des études quelques années plus tard. Ils permettent également aux établissements d’enseignement de mettre en place des passerelles. Par exemple, après l’obtention d’une licence en gestion, l’accès à un master dans une école de commerce est envisageable grâce aux équivalences obtenues.

Les équivalences des crédits ECTS

Le système ECTS, attribué aux établissements qui l’appliquent dans leurs programmes de premier et second cycles. Il renforce la réputation des institutions d’enseignement supérieur au sein de la coopération européenne et internationale. Permettant ainsi, une légitimation des études et diplômes à travers l’Europe. La reconnaissance se consolide lorsqu’un partenariat existe entre deux institutions. Le programme Erasmus illustre parfaitement ce type de partenariat. Sans équivalence, les diplômes et les études ne sont pas toujours reconnus. Dans le cadre d’études à l’étranger, un contrat d’échange universitaire pour reconnaître les crédits est signé entre l’étudiant, l’établissement d’origine et celui d’accueil.

Présentation du DCG

Le Diplôme Comptabilité et Gestion représente une formation de niveau licence (bac +3) d’une durée de trois ans. Il est destiné à préparer les étudiants à une carrière prometteuse dans le secteur de la comptabilité et de la gestion. Cette formation existe soit en formation initiale dans une école de comptabilité ou un lycée. Ou encore, en alternance et même à distance. Que ce soit en présentiel, à distance ou en alternance, le DCG offre aux étudiants la possibilité de choisir le mode d’études qui correspond le mieux à leurs besoins et à leurs contraintes personnelles.

Le DCG se compte en 13 unités d’enseignement (UE). Couvrant les domaines de la comptabilité, de la finance, de la fiscalité, de l’économie, du droit et de la gestion. L’ensemble du programme du DCG représente un total de 180 crédits ECTS.

Durant les trois années d’études du DCG, les étudiants acquièrent des compétences solides dans des domaines clés de la comptabilité. Cela les prépare à exercer des métiers variés tels que comptable, contrôleur de gestion, ou encore auditeur.

En outre, grâce aux crédits ECTS, les étudiants peuvent facilement envisager des mobilités internationales pour poursuivre leurs études dans des universités étrangères.

Le DCG est donc une étape importante dans le parcours académique et professionnel des étudiants en comptabilité. Il privilégie un cursus complet et polyvalent. Les diplômés accèdent à des opportunités d’emploi attrayantes ou s’engagent dans le cursus classique vers le diplôme d’expert-comptable (DEC).

Présentation du DSCG

Le Diplôme Supérieur Comptabilité et Gestion est un diplôme d’État de grade master (bac+5) qui fait suite au DCG. Il approfondit les connaissances en comptabilité et gestion. Et prépare les étudiants à des postes de responsabilité dans le domaine de l’expertise-comptable et de l’audit.

Le DSCG se compose de 7 UE couvrant des domaines spécifiques. Tels que la finance, la fiscalité, l’audit, le droit des sociétés, le contrôle de gestion, et la comptabilité approfondie.


L’ensemble du programme du DSCG représente un total de 120 crédits ECTS.

Lors du DSCG, les étudiants se confronteront à des cas pratiques et des études de cas réels. Leur permettant ainsi d’appliquer les connaissances acquises et de développer leur esprit d’analyse et de synthèse. De plus, la formation comprend des stages en entreprise permettant aux étudiants de se familiariser avec le milieu professionnel et de gagner une expérience pratique.

Une fois le DSCG obtenu, les diplômés ont accès à de nombreuses opportunités professionnelles telles que l’expertise-comptable, l’audit, la finance d’entreprise, le contrôle de gestion, et bien d’autres encore. Par ailleurs, le DSCG se révèle tel un tremplin pour les candidats souhaitant poursuivre leur formation vers le DEC.

ECTS pour DCG et DSCG
ECTS pour DCG et DSCG

Études à l’étranger avec les crédits ECTS

Avec leurs crédits ECTS, les étudiants en comptabilité peuvent passer un semestre, voire une année académique dans un pays de l’espace européen. Le tout en poursuivant leurs études. En effet, ce séjour validé comme n’importe quel autre semestre d’études d’une année universitaire.

L’échelle de notation ECTS

En plus de l’attribution des crédits ECTS, il existe une échelle de notation pour faciliter l’interprétation des notes obtenues dans un établissement disposant d’un système de note différent.

Celle-ci classe les performances des étudiants en se fondant sur une approche statistique. Qui évalue leur travail en comparaison avec celui d’autres élèves d’un groupe.

  • A : excellent résultat (les étudiants ayant acquis cette note se classent parmi les 10 % meilleurs).
  • B: résultat supérieur à la moyenne générale (les 25 % suivants).
  • C: résultat généralement bon (les 30 % suivants).
  • D: résultat satisfaisant (les 25 % suivants).
  • E: résultat passable (les 10 % restants).
  • FX : Insuffisant – travail supplémentaire requis pour obtenir un crédit.
  • F : Insuffisant – travail considérable requis pour acquérir un crédit.

Crédits ECTS : ce que vous devez retenir

En conclusion, les crédits ECTS jouent un rôle essentiel pour les étudiants en comptabilité qui souhaitent poursuivre leurs études à l’international. 

Grâce à ce système de transfert et d’accumulation de crédits, les étudiants bénéficient d’une reconnaissance académique internationale qui favorise leur mobilité. 

Étudier à l’étranger enrichit leur expérience éducative par la découverte de nouvelles cultures et méthodes d’enseignement. Que ce soit pour le Diplôme Comptabilité et Gestion (DCG) ou le Diplôme Supérieur Comptabilité et Gestion (DSCG), les crédits ECTS ouvrent de nouvelles perspectives pour les futurs professionnels de la comptabilité.

Contactez-nous dès maintenant. IsupCompta vous accompagnera de A à Z pour mener à bien votre projet.
Suivez-nous sur Facebook et Instagram. Recevez nos dernières mises à jour en temps réel.