07 49 60 70 62 / 01 77 38 06 65 contact@isupcompta.online

13 UE (Unités d’Enseignement) obligatoires doivent être validées pour obtenir votre DCG. Vous pouvez également ajouter une quatorzième UE facultative dédiée à une langue étrangère. Toutes ces épreuves sont écrites, sauf une qui est orale : l’UE13 « Communication professionnelle ». Elle fait suite à un stage obligatoire pour lequel vous devez rédiger un rapport. Voici tous nos conseils pour vous préparer à cet entretien.

contenu de l’UE13 du DCG
contenu de l’UE13 du DCG

Le contenu de l’UE13 du DCG

L’épreuve de UE13 « Communication professionnelle » est généralement présentée en troisième année de DCG. Les étudiants suivent 60 heures de cours théoriques dédiés à la communication professionnelle : 40 heures sont réservées à la communication et au travail collaboratif et 20 heures traitent de l’information. La recherche d’information et la veille informationnelle vous forment à l’exploration documentaire, tandis que la communication professionnelle écrite et orale et les supports de communication vous préparent à la soutenance de votre rapport de stage.

L’épreuve orale porte en effet sur le stage obligatoire de 8 semaines en entreprise ou sur une expérience professionnelle analogue. Vous avez le choix du type d’entreprise : cabinet d’expertise comptable, services comptables et financiers d’une entreprise, association ou collectivité publique. Les étudiants doivent rédiger un rapport de stage et le soutenir devant un jury composé de deux personnes, un enseignant et un professionnel. Le rapport est noté sur 9 points et sa soutenance sur 8 points. Les 3 points restants sont réservés à la vérification des acquis de l’élève de deux compétences parmi celles qui figurent au programme.

Selon les statistiques de ces dernières années, le pourcentage des étudiants ayant validé l’UE13 du DCG sont très majoritaires, avec un taux moyen de 75 %. Toutefois, les moyennes sont souvent assez basses, entre 11 et 12, ce qui doit vous inciter à travailler en amont pour ne pas passer en dessous de la barre fatidique de 10/20 qui vous fait échouer.

La rédaction du rapport de stage pour l’UE13 du DCG

La rédaction du rapport de stage du DCG est un travail de longue haleine pour lequel vous commencez à travailler dès le début de votre stage. En effet, ce rapport ne se limite pas à la description des missions qui peuvent vous être assignées, mais doit porter plus généralement sur l’entreprise qui vous accueille et la situation que vous aurez observée durant votre stage. 

La collecte des informations durant le stage DCG

L’UE13 du DCG ne repose pas essentiellement sur des révisions, comme les autres épreuves, mais sur un travail en amont pour la rédaction de votre rapport de stage. Lors de votre séjour en entreprise, vous devez collecter un maximum d’informations qui nourriront votre rapport de stage. Outre les éléments sur la comptabilité et la gestion, vous devez vous intéresser à la structure de l’entreprise et vous procurer un organigramme pour comprendre comment elle fonctionne. 

Profitez-en pour interroger les collaborateurs au sein de l’entreprise et demander conseil à votre maître de stage. 

La structure du rapport de stage DCG – UE13

La structure du rapport de stage DCG est constituée de trois éléments. 

  1. L’attestation de votre employeur. Elle certifie que vous avez bien effectué un stage ou exercé une activité professionnelle au sein de l’entreprise, pendant une durée minimum de 8 semaines.
  2. La première partie, d’une dizaine de pages au maximum, présente l’organisation de l’entreprise qui vous a accueilli. 
  3. La seconde partie contient de trente à quarante pages hors annexes et bibliographie. Vous devrez y développer un thème sous l’angle théorique et pratique, directement lié avec ce que vous avez observé durant votre stage. C’est l’occasion de faire part de votre analyse et de votre réflexion sur votre travail et celui de l’entreprise, en illustrant vos développements et conclusions à l’aide d’annexes convaincantes. 
Rédaction mémoire
Rédaction rapport de stage

Comment bien rédiger votre rapport de stage DCG

La qualité de votre rédaction est capitale. Vous devez en soigner le fond et la forme, de façon à composer un document structuré, fluide, agréable à lire et facilement compréhensible lors d’une lecture linéaire. La qualité de votre expression écrite doit être soignée et sans faute. 

La relecture par un tiers ou par un professionnel

N’hésitez pas à vous faire relire. Même si vous maîtrisez bien l’orthographe et la grammaire, il n’est pas rare de laisser passer des coquilles. Méfiez-vous des titres : plus c’est écrit gros, plus vous avez tendance à les balayer du regard, sans vraiment vous y attarder, ce qui vaut parfois de ne pas remarquer de grosses fautes d’inattention. 

Si l’écriture est votre point faible, faites relire et corriger votre rapport de stage par un relecteur professionnel. Vous en trouvez sur les plateformes de services sur Internet pour des prix très raisonnables. Ils vous permettent de présenter un dossier irréprochable.

La mise en page 

Soignez votre mise en page. Un document bien présenté donne un a priori favorable au jury. 

Utilisez une typographie classique, sans fantaisie. Évitez les polices de caractères avec empattements, c’est-à-dire avec une ligne ajoutée à chaque extrémité des caractères. Cela nuit à la lisibilité du texte. Choisissez une taille minimum de 11 ou 12 points avec un interligne de 1,5. Ajoutez une marge tout autour de 2 à 3 cm.

Illustrez vos propos avec des images, infographies, tableaux, schémas, etc. Certains peuvent être intégrés dans le texte, mais, surtout s’ils sont nombreux, il est préférable de les présenter en annexe, en fin de document. Il ne faut surtout pas que le jury pense que vous avez « meublé » avec des illustrations pour atteindre les trente pages minimum de votre document. 

Réfléchissez à votre objectif avant de vous lancer dans la rédaction

Avant de commencer la rédaction de votre rapport de stage DCG, vous devez détenir toutes les informations qui vous sont nécessaires. Réfléchissez à la problématique que vous souhaitez exposer et bien sûr aux solutions et aux réponses que vous apportez. Vous vous adressez à un jury professionnel et devez leur transmettre toutes les informations, afin que votre texte soit à la fois explicatif et informatif.

Les éléments du rapport

La structure de votre rapport est importante. Il doit contenir les éléments qui suivent : 

  • la page de garde avec le titre ;
  • la page de remerciements pour citer votre maître de stage, ainsi que toutes les personnes qui vous ont aidé pour la constitution de votre dossier ;
  • une note de confidentialité facultative ;
  • le sommaire ;
  • un glossaire si nécessaire (il peut par exemple expliquer le vocabulaire technique utilisé au sein de votre entreprise selon son secteur d’activité) ;
  • l’introduction générale ;
  • les deux parties du rapport ;
  • la conclusion générale ;
  • la bibliographie ;
  • les annexes.

La structure de votre rapport DCG – UE13

  1. L’introduction expose votre problématique et doit impérativement susciter l’intérêt du jury. Elle est le plus souvent écrite en dernier. 
  2. La structure de votre rapport DCG dépend de votre sujet. Le sommaire doit lister des parties et sous-parties dans un ordre cohérent pour que vos lecteurs suivent une progression logique. Vous devez expliquer votre thème, poser des questions et y répondre. 
  3. La conclusion ne doit laisser aucun élément en suspens et clore tous les sujets abordés. 
thèmes de révision
présentation

La présentation par le biais d’un fichier PowerPoint

Lors de la soutenance de votre rapport de stage DCG, vous avez le droit de présenter un diaporama sous forme de fichier PowerPoint. Il aide à la compréhension de votre propos et vous aide à n’oublier aucun élément de votre présentation. 

Soignez votre présentation pour paraître professionnel. Animez-le à l’aide de couleurs sans en abuser pour faciliter la lecture, tout en conservant un visuel sérieux et professionnel. Toujours dans un souci de lisibilité, exprimez-vous avec des mots-clés plutôt qu’avec des phrases complètes. Cela vous évite en outre de lire votre texte, ce qui n’est jamais souhaitable lors d’une soutenance.

Votre PowerPoint peut contenir jusqu’à 15 ou 20 diapositives, pas plus. 

Renseignez-vous sur les conditions dans lesquelles vous vous présentez, car, généralement, aucun ordinateur n’est mis à votre disposition, ce qui implique d’utiliser le vôtre. Sa batterie doit être totalement chargée et votre fichier facilement accessible. 

N.B. La présentation d’un diaporama est facultative. Celui-ci n’a d’intérêt que s’il valorise votre présentation. Il vous permet de mettre en avant des arguments forts et ne doit pas reprendre l’intégralité de votre rapport. 

Préparez votre présentation

Répétez votre présentation chez vous, jusqu’à la connaître sur le bout des doigts. Nombreux sont les étudiants à redouter de prendre la parole en public. Si vous connaissez par cœur votre argumentaire, vous vous délestez d’une partie du stress.  

Enregistrez-vous pour avoir du recul sur votre élocution, votre niveau sonore, votre rythme et le ton que vous utilisez. Incarnez votre texte pour ne pas paraître monocorde et morne, mais n’en faites pas trop non plus. 

Chronométrez-vous pour que votre discours tienne dans les 15 minutes qui vous sont accordées. 

Lorsque vous possédez totalement votre texte, présentez-le en conditions réelles à des amis, d’autres étudiants ou devant des membres de votre famille afin de collecter des remarques constructives pour vous améliorer.

La présentation devant le jury – UE13

Présentez-vous à l’heure, en ayant soigné votre apparence. Montrez-vous aimable et souriant, tenez-vous droit et regardez les deux membres du jury dans les yeux, sans favoriser l’un ou l’autre. 

Pensez aux gestes parasites que vous devez à tout prix éviter : porter les mains à la bouche, agiter vos jambes, jouer avec vos cheveux, etc. 

Une fois votre présentation terminée, le jury vous interroge sur votre expérience. Répondez posément, sans paniquer si la réponse ne vous vient pas immédiatement. Prenez le temps de développer sans vous perdre dans des détails inutiles. 

Contactez-nous dès maintenant. IsupCompta vous accompagnera de A à Z pour mener à bien votre projet.
Suivez-nous sur Facebook et Instagram. Recevez nos dernières mises à jour en temps réel.